Mongala : ONG – AJBS alerte une crise institutionnelle entre l’Assemblée et l’Exécutif provincial.


Action des Jeunes pour le Bien-être Social en tant qu’ONG sentinelle des Droits de l’Homme est très préoccupée par la cacophonie qui règne entre les deux institutions provinciales sur la question du gouvernement provincial sensé d’engager et représenter légalement et légitimement la province de la Mongala.

Un jour avant sa déchéance en date du 18 décembre de l’année en cours par les députés provinciaux, le gouverneur de province visé par une motion de défiance avait pris l’initiative de remanier son gouvernement sachant bien qu’il était sous le coup d’une motion des députés provinciaux. Par conséquent, l’Assemblée provinciale jusqu’au jour d’aujourd’hui ne reconnait pas ce nouveau gouvernement, ce qui crée un imbroglio entre les deux gouvernements parallèles causant ainsi le dysfonctionnement de l’appareil politique provinciale qui engendre des conséquences fâcheuses sur l’ensemble de la population mongalaise car elle ne connait plus à quel saint se vouer.

Cette situation créée de remous au sein de la province, voilà pourquoi Action des Jeunes pour le Bien-être Social sollicite le concours du Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur afin clarifier et fixer les opinions sur lequel d’entre les deux gouvernements doit diriger la province en attendant la désignation du gouverneur Intérimaire à insister Roger NZUMBU MOSENGE, Président National.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top