RDC-SANTÉ: Lutte contre le paludisme, Sanru asbl lance une campagne « J’aime ma famille, je la protège du paludisme »


Conformément à sa mission en RDC axée sur le secteur de la santé, Sanru asbl a lancé officiellement ce jeudi 31 décembre la campagne dénommée « j’aime ma famille, je la protège du paludisme » dont le but est de démontrer aux responsables des familles que l’application des mesures préventives est la résultante d’un geste d’amour, et que la responsabilité est aussi de protéger leurs enfants contre le paludisme.

En effet, la Chargée de la communication de Sanru asbl, Jennifer Tamba indique que Sanru à travers cette campagne invite la population à l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide, à la gestion des eaux et à la pratique de l’assainissement, de la gratuité des instrants, de la lutte contre la vente illicite des instrants, du call center et de dépistage du paludisme.
« L’assainissement est un des moyens pour lutter contre le paludisme. Et cela doit être pratiqué par tous et non seulement individuellement car l’insalubrité du voisin peut être une source de production des moustiques. Nous devons nous imprégner la pratique de curer les caniveaux devant nos parcelles, cela doit être primordial car ces eaux constituent des gîtes de reproduction des moustiques lorsqu’elles sont exposées aux rayons solaires. » a t-elle fait savoir et exhorté.

Considérant les risques néfastes auxquels le paludisme expose, Jennifer Tamba souligne que la femme enceinte est l’une des personnes vulnérables au paludisme. Pour sa protection et par amour pour son enfant, elle doit appliquer des mesures de prévention contre le paludisme, notamment en allant au CPN et TPI ainsi que l’utilisation de la moustiquaire imprégnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top