Maniema: 15 députés provinciaux accusent Kankonde « d’ingérence fragrance » dans les attributions et compétences dévolues aux assemblées provinciales


La décision prise le mercredi 03 février, par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur,et affaire coutumière, Gilbert Kankonde, demandant les gouverneurs « déchus » spécifiquement ceux du Bas-Uélé, Maniema et Nord-Ubangi de regagner leurs postes. À cet effet, 15 députés provinciaux du Maniema, qui ont fait tomber le gouverneur Auguy Musafiri restent indifférents face à cette décision.
Dans une déclaration faite ce vendredi 05 février 2021 à travers un média, ces élus du peuple accusent Kankonde « d’ingérence flagrante » dans les attributions et compétences dévolues aux assemblées provinciales. D’après ces députés motionnaires, Gilbert Kankonde prend ces décisions dans l’unique but de “justifier ses combines” avec des gouverneurs déchus.

« Nous, 15 députés provinciaux sur 22 que composent l’assemblée provinciale du Maniema ayant déchu monsieur Musafiri, réunis ce jour pour statuer sur le fond et la forme du prétendu message No 25/CAB/VPM/MININTERSECAC/GKM 014/2021 du 03 février 2021 adressé aux présidents des assemblées provinciales par Mr Kankonde, fustigeont pour la énième fois l’ingérence flagrante du précité dans les attributions et compétences dévolues aux AP dans l’unique but de justifier ses combines aux gouverneurs déchus légalement », déclarent-ils.
Dans la prospective, ces députés du Maniema rappellent au VPM l’article 151 de la Constitution. Ils déclarent tout de même son incompétence à se prononcer sur une matière pendante devant la cour constitutionnelle.
« Tout réitérant notre soutien à la vision du Chef de l’État Félix Tshisekedi et notre appartenance à l’Union sacrée de la nation, considérons nul et de nul effet le message susévoqué et tenons pour responsable M. Gilbert Kankonde pour toute conséquence qui découlera de son forfaiture », poursuivent-ils.
Et de recommander au VPM Gilbert Kankonde : “d’utiliser le gouverneur déchu dans l’antichambre de son cabinet en attendant l’entrée en fonction du gouvernement de l’Union Sacrée »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top