RDC : Arlette Odia quitte la DCU de vidiye Tshimanga et crée un mouvement politique.


La coordonnatrice de la ligue des femmes du parti politique Dynamique Congo Uni DCU , Arlette Odia Kashama, a démissionne de ses fonctions en quittant définitivement le parti politique et crée un mouvement politique.

C’est dans une correspondance adressée à l’inspectrice générale du Parti que, Arlette Odia a annoncé sa démission et son départ de la Dynamique Congo Uni, car selon elle, l’intolérance et le manque de la démocratie auxquels elle fait face dans le Parti, ne la permettent plus de continuer avec la DCU.

« … Je suis au regret de vous annoncer que l’intolérance et le manque de la démocratie dont je suis appelé constamment à faire face de la part des camarades ne permettent plus la poursuite de ma marche avec la DCU. Je prie donc, à la haute hiérarchie et autres camarades qui me lisent en copie, de bien vouloir prendre acte de ma démission au poste de Coordonnatrice Nationale de la ligue des femmes et mon départ pour d’autres orientations politiques » a-t-elle annoncé.

Il fau signaler que, la désormais ancienne coordonnatrice de la ligue des femmes a nié le fait que ces dernières déclarations ont violées les principes démocratiques du parti.

« Permettez moi de vous dire, camarade inspectrice générale, en route honnêteté que mes réflexions, du reste personnelles, n’ont aucunement été faite en violation des principes démocratiques qui prônent notre chère Dynamique Congo Uni » a-t-elle écrit.

Quoi qu’il en soit, elle a reconnu avoir fait plus d’une fois une déclaration, qui aujourd’hui, s’est réalisée.

« Cependant, je reconnais avoir déclaré plus d’une fois “ l’UDPS a intérêt à composer avec le PPRD/ le FCC ” de celà a été mal digéré par un certain nombre des camarades portant les faits m’ont donné raison, car à ce jour, le candidat de l’Union sacrée au poste de président de l’Assemblée Nationale est l’honorable Mboso, qui eut à remporter les primaires face à l’honorable Jean-Paul Lihua, tous deux du FCC » à fait savoir Arlette Odia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top