Haut-Katanga : Le Secrétaire général de la ZLECAF s’engage pour la finalisation du « port sec » de Kasumbalesa



Un tête-à-tête le jeudi dernier 15 avril à Lubumbashi entre le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, et le secrétaire général de la Zone de la Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF) Wamkele Mène, sur la question de l’engagement du secrétaire général de la ZLECAF pour la finalisation du chantier du port sec de Kasumbalesa.
« Vous avez mon engagement que je vais travailler avec vous pour trouver des partenaires qui vont financer ce projet. Je reviendrai pour voir comment les communautés locales en bénéficient », a indiqué le Secrétaire général de ZLECAF Wamkele Mène.
En effet, le coût de construction du port sec de Kasumbalesa est estimé à 300 millions de dollars américains.
Ce port facilitera tout autant le commerce entre la République Démocratique du Congo et le reste du monde que le commerce entre les pays africains.
Selon le Directeur provincial de l’Ogefrem à qui le Gouvernement Central a confié l’exécution du projet, ce port sera aménagé sur 63 hectares avec une capacité de 1000 à 1200 poids lourds permettant ainsi de les évacuer de la route car ils y stationnent en attendant les formalités.
Il y aura également des représentants des ports de Durban, Cape Town, Dar-es-Salam, Deira à Dubaï en plus de la douane, l’immigration, la quarantaine, les banques, un restaurant et des loisirs.
En définitive, il s’agira d’une importante connexion commerciale entre la République Démocratique du Congo et le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top