Kinshasa : Plus de 10 Hôtels étoilés de la capitale congolaise, sous menace de fermeture pour non-respect de la loi


Le ministre provincial du Tourisme, Didier Tenge Te Litho, menace de procéder à la fermeture de 13 hôtels de la capitale congolaise, Kinshasa, pour non-respect des normes les régissant.
Il a fait ce rappel à l’ordre C’était au cours d’une conférence de presse tenue le week-end dernier en marge du lancement du Festival Kongo River à Kinshasa.
Parmi les hôtels ciblées, figurent notamment Fleuve Congo Hôtel, Pullman Grand Hôtel, Memling Hôtel , Kin Plaza Arjaan by Rotana (5 étoiles), Sultani Hôtel, Béatrice Hôtel, Royal Hôtel (4 étoiles), Léon Hôtel,  Belle vie, Selton Hôtel (3 étoiles) et Carpe Diem (2 étoiles).
Selon le ministre provincial Tenge Te Litho, une descente sur terrain sera effectuée, dans les prochain jours, par ses services spécialisés dans les questions touristiques pour mener une enquête sur les hôtels étoilés qui extrapolent avec le nombre d’étoiles pour revoir à la hausse leurs différents prix.
A en croire le ministre provincial du Tourisme, les infrastructures et les autres services offerts par ces différents hôtels ne correspondraient pas avec les étoiles leur attribuées.
En dehors de ces hôtels de luxe, Didier Tenge Te Litho s’attaquera également aux hôtels ordinaires qui quotidiennement négligent certaines normes notamment, la sécurité, l’hygiène et l’accueil.
En effet, toutes ces démarches permettront à la capitale congolaise de redorer son image à l’international et d’attirer plus de touristes, à quelques mois de la tenue des IXès Jeux de la Francophonie à Kinshasa.
Pour ce faire, le ministre invite les responsables de tous ces types d’hôtels à mettre en valeur la gastronomie congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top