RDC : L’État congolais doit à SCTP un total de 207 millions USD de sa créance


Le gouvernement congolais doit à ce jour un total de 207 millions de USD à la Societé Commerciale de Transports et de Ports (SCTP).
Dans le souci de mieux recouvrer sa créance, une délégation de l’intersyndicale de cette société de l’Etat a échangé, le lundi 31 mai 2021, avec la ministre du Portefeuille, Adèle Kayinda.
Cette délégation conduite par Armand Osase a exhorté Adèle Kayinda à autoriser le déblocage de la cession de cette créance de 207 millions USD.

« Nous venons d’avoir une grande réunion sur les principaux points qui concernent la SCPT. Le premier, c’est le dossier de 207 millions USD. Nous avons déjà obtenu presque toutes les autorisations, il reste juste des petits reglages pour que l’entreprise recouvre ses droits. Cet argent va permettre de payer plus moins 2 711 retraités, une grande partie de salaires des travailleurs, la relance de la société c’est-à-dire réhabiliter nos ports standards de chemin de fer et tant d’autres », a déclaré Armand Osase.
Et d’ajouter : « Compte tenu du fait que pendant la prise des mesures conservatoires, le dossier était bloqué au niveau de la Présidence de la République en dépit de deux grandes réunions tenues avec les experts de la présidence et maintenant qu’il y a un Gouvernement, nous sommes venus voir la représentante de l’actionnaire unique pour que celle-ci soumette le dossier au Conseil des ministres. Après, l’entreprise va recouvrer ses droits ».
Plusieurs autres dossiers ont également fait l’objet des échanges entre la ministre du Portefeuille et la délégation de la SCTP. Il s’agit entre autres de la récupération des maisons de la SCPT spoliées « injustement par certains dignitaires de l’ancien régime » et l’existence des ports illégaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *