RDC : dans une lettre adressée au PM, les députés nationaux élus du Nord Kivu révèlent que 150 civils ont été tués en l’espace de 21 jours à Beni.


« après avoir suivi le sixième compte rendu de la réunion du conseil des ministres 0r Juin 2021, nous déplorons que seuls le massage d’une soixantaine de compatriotes à Boga et Tchabi aient retenu votre attention alors que dans le même temps Beni a connu une situation similaire »

Telle est l’introduction de la lettre des députés nationaux élus de la province du Nord-Kivu, adressée au premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, pour lui informer des dernières attaques dans la ville de Beni, qui ont coûté la vie à 150 congolais.

En l’espace de vingt-un (21), soit du 01 Mai au 06 Juin, dans la ville de Beni et environs, ces compatriotes ont peru lors des incursions des groupes armés, dont les ADF, révèlent ces députés.

A cet effet, ces élus du Nord-Kivu ont demandé au Premier Ministre, au nom de la Concorde, de la solidarité et de l’unité nationale, d’exprimer régulièrement la compassion du gouvernement vis-à-vis des frères et sœurs, pères et mères qui sont massacrés à la suite de l’insécurité de l’insécurité qui sévit dans la ville de Beni.

Pour rappel, c’est depuis le 06 Mai dernier que les provinces du Nord-Kivu et Ituri sont sous administration militaire (état de siège) dans le but de mettre fin aux violences humaines (tuéries et massacres) que font face les habitants de cette partie depuis plus d’une décennie.

Jean-Jacques kitenge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top