RDC-USA : Fin de sa mission ; Lisa Peterson, dit avoir été impressionnée par le « changement tangible qui s’opère à travers une ouverture claire de l’espace politique »



Une correspondance de la section des affaires publiques de l’ambassade des États-Unis datée du 17 juin 2021 a été rendue publique, indique que les États-Unis et la République Démocratique du Congo ont convenu d’organiser un deuxième dialogue formel sur les droits humains dans un an, soit en 2022.

La secrétaire adjointe par intérim Lisa Peterson, qui a effectué une visite à Kinshasa du 14 au 18 juin, a réitéré l’appui des États-Unis aux droits humains, à la démocratie et à la lutte contre la corruption en RDC, indique la même source.
Durant sa visite, à Kinshasa où elle a rencontré plusieurs personnalités de différentes formations politiques, en commençant par les présidents de deux chambres du parlement, le premier ministre, les représentants de la société civile, les représentants religieux dont la CENCO et ECC, l’un des membres du présidium LAMUKA, le nouveau président de la commission des droits de l’homme ainsi que les hauts responsables de la MONUSCO, le haut fonctionnaire Peterson a souligné l’importance de la protection des civils et la responsabilisation des auteurs de violations des droits de l’homme. 
«J’ai par le passé exercé des fonctions à Kinshasa dans les années 90 et, au cours de cette visite, j’ai été impressionnée par le changement tangible qui s’opère à travers une ouverture claire de l’espace politique et l’engagement sérieux du gouvernement à améliorer les droits de l’homme. Bien que ces évolutions positives soient importantes, il reste davantage de progrès à accomplir, comme nous en avons discuté pendant le dialogue. C’est pourquoi, lors de nos entretiens, nous nous sommes engagés à accroître notre coopération pour répondre aux inquiétudes persistantes relatives à la liberté de presse, au travail des enfants, ainsi que pour améliorer l’égalité des genres », a-t-elle fait savoir.
Rappelons que, le haut fonctionnaire Peterson a été à la tête de la délégation ayant participé au premier Dialogue sur les droits humains entre les États-Unis et la République démocratique du Congo. 
Pendant ce dialogue, Lisa Peterson, accompagné par l’ambassadeur Mike Hammer et d’autres responsables américains, s’est entretenu avec le premier ministre Sama Lukonde, ainsi que le vice-premier ministre de l’intérieur, le ministre des droits humains et le ministre de la défense. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top