Affaire 500 jeeps : « La commande de 500 jeeps est payée par une banque privé sur base d’un accord de celle-ci et l’Assemblée nationale » [Rapporteur Assemblée Nationale]


Dépuis l’annonce de la distribution de 500 jeeps à tous les députés nationaux, les réactions ne cessent de tomber tant du côté majorité, opposition, voir même société civile, affirmant pour certains une forme de corruption faite par la haute hiérarchie.

Le bureau de la chambre basse du parlement n’a pas resté indifférent. Dans un communiqué de presse lit ce Mardi 22 juin, le rapporteur de l’Assemblée Nationale, Joseph Lembi Libula, a éclairé l’opinion sur cette affaire, au nom du bureau de l’Assemblée nationale.

Deux points ont été mis au point par celui-ci :

  1. Le bureau de l’Assemblée nationale confirme qu’il avait passé commande de 500 jeeps de marque hyndai au près d’une firme locale.
  2. La commande de 500 jeeps est payée par une banque privé la base d’un accord de celle-ci et l’Assemblée nationale.

Selon ce dernier, Les jeeps ont été commandés par le bureau comme à chaque législature et seront accordés à crédit aux honorables députés.

Toutefois, Cette mise au point est contraire est celle du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, qui avait confirmé, lors d’une réunion à huis clos avec les députés de l’Union sacrée, que ces jeeps font partie d’un don du président de la République.

La classe politique s’agite, où une partie demande à ce que l’inspection générale des finances inspecte sur cette affaire pour mettre les choses au clair.

Jean-Jacques kitenge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top