Début des épreuves Hors- Session D’Exetat 2021: Tony Mwaba donne le go


« L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde ». C’est conformemement à cette affirmation que le ministre de l’enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Tony Mwaba a donné le go des épreuves Hors- session de l’examen d’Etat édition 2021. C’était dans la Province du Congo Central à Mbanza ngungu.

Le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba a lancé à partir de Mbanza-ngungu, dans la province du Kongo Central, les épreuves Hors-session de l’examen d’État, édition 2021.

La cérémonie du lancement officiel des épreuves hors session s’est déroulée dans l’enceinte de l’école conventionnée catholique Muenze A Velele. Plusieurs autorités ont pris part à la dite cérémonie notamment gouverneur de la Province du Kongo Central Atou Matubuana, les députés nationaux, le conseiller Principal du chef de l’État en charge de l’éducation, le ministre Provincial de l’Education, le secrétaire général intérimaire à l’ESPT et tant d’autres autorités.
Tiré de l’hymne national de la RDC » nous peuplerons ton sol et nous assurerons ta grandeur.  » Le ministre de l’EPST a au cours de son allocution adressée aux finalistes indiqué que cette phrase marque l’engagement des pères de notre indépendance vis-à-vis de la nation.

« Au-delà de peupler le sol, nous avons pris l’engagement d’assurer la grandeur de notre pays. Très chers finalistes, l’avenir de notre pays est entre vos mains et il va se jouer aujourd’hui. On ne peut pas assurer la grandeur de notre pays si nous ne sommes pas capables de piloter l’avenir de notre pays. Pour assurer la grandeur du Congo, nous devons être meublés des compétences managériales, morales et intellectuelles. Je suis enseignant, je sais détecter le talent, j’ai confiance qu’il y aura du bon travail », c’est ce qui ressort du ministre de l’EPST avant d’appeler les surveillants à laisser les finalistes passer tranquillement les épreuves.

Le patron de l’education a en outre visité deux autres centres de Mbanza-ngungu. Il s’agit du Lycée Bakanzi et l’institut Nsona Nkulu (ex- collège Saint Germain) dans le quartier Nsona Nkulu.

Il sied de rappeler que la RDC aligne 830.164 candidats pour le cycle long et 5 738 candidats pour le cycle court. Ces candidats sont Repartis dans 2456 centres pour le cycle long et 296 pour le cycle court.

Ben Dibanzilua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top