RDC : Aimé Boji, décide d’en finir avec les agents et fonctionnaires fictifs


Le Ministre d’État, Ministre du Budget s’engage à en finir avec le problème des agents et fonctionnaires fictifs repris chaque mois dans le fichier de la paie. Une situation qui entraîne la perte de plusieurs millions de francs congolais du Trésor public.
À cet effet, le ministre d’État en charge du Budget, Aimé Boji, a tenu le lundi 12 juillet dernier, une importante réunion avec une délégation du Comité de suivi de la paie conduite par le Directeur Général de la Banque Centrale du Congo en charge de la politique monétaire.

Après un état des lieux de la situation, Aimé Boji a décidé de diligenter un audit de fond en comble du fichier de la paie des agents et fonctionnaires de l’État.
Il a clairement donné des instructions et recommandations au gestionnaire du Budget de l’État congolais.
Cette assise a connu la participation du Directeur Général de la Banque Centrale du Congo en charge de la politique monétaire et Président du Comité de Suivi de la Paie, Jean-Louis Kayembe wa Kayembe et du Vice-Ministre du Budget, Elysée Bokumwana Maposo.
« Le Ministre d’État, Ministre du Budget a décidé de diligenter un audit du fichier paie. Cet audit va intervenir dans le meilleur délai, à très court terme. Nous allons interroger la base des données, pour savoir quels sont les doublons. Ce travail rentre dans le cadre de l’assainissement des effectifs », a indiqué Jean-Louis Kayembe.
Il faut signaler qu’une fois que les agents fictifs seront élagués du fichier de la paie grâce à l’audit initié par le Ministre d’État Ministre du Budget, la paie des agents de l’Etat sera assainie, le fichier de la paie sera enfin maîtrisé et la masse salariale rationalisée.

Lilas Mangala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top