Bourse carbone : La RDC perd plus de trois cents milliard de dollars par an


Tous les pays industrialisés producteurs du gaz à effet de serre avec comme conséquence directe la destruction de la couche d’ozone , sont appelés à payer un prix aux pays possédant les variétés naturelles capables de réduire les calamités causés par ces émissions. C’est la politique de pollueur payeur.

La bourse carbone appelée aussi taxe carbone est un prélèvement monétaire ajouté au prix de vente d’un bien en fonction de la quantité de gaz à effet de serre émis lors de sa production et de son utilisation. La RDC qui depuis longtemps devrait bénéficier des avantages octroyés par cette bourse, perd plus de trois cents milliard de dollars par an.

Le pays dispose de plusieurs variétés naturelles notamment les forêts et les tourbières. Ces derniers ont le rôle de réguler le climat, atténuer le gaz à effet de serre et séquestrer le dioxyde de carbone envue de libérer l’oxygène. La RDC bien qu’elle soit potentiellement riche , elle ne bénéficie pas des avantages liés à ces richesses au moyen de la bourse carbone.

Face à ce manque à gagner, le Comité de Recherche Écologique et de la Reconstitution forestière lance un cri d’alarme. C’était au cours d’une conférence de presse organisée dernièrement au centre Béthanie à Kinshasa sous le thème » l’impact d’une bourse carbone de la foret du bassin du Congo.  » la RDC est appelée à créer la bourse, quantifier et cartografier la forêt et les tourbières puis connaître le tonnage séquestré qui permettra de connaître sa valeur économique. La valeur ecomique la plus faible que nous proposons est de 10$/ tonne. Ce qui nous donnerons plus de trois cents milliards de dollars par an. » a indiqué l’un des intervenants au cours d’une interview accordée à la presse.

Importance de la bourse

La bourse carbone peut résoudre beaucoup de problèmes économiques et sociaux du pays. Sur le plan économique, la somme évoquée plus haut augmentera l’économie du pays. Sur le plan social la résolution de différents problèmes tels que l’alimentation, la création des entreprises capables de réduire le taux de la pauvreté.

Quant au prix du carbone, certaines entreprises intègrent déjà un prix du carbone dans leur modèle économique Sans attendre sa mise en place par le pouvoir public. Ce prix peut être fixe en fonction du niveau de prix sur les marchés carbones. Les émissions de carbone sont aussi comme coûts. Ce qui donne un avantage au prprojet relativement moins émissifs.

Ben Dibanzilua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top