Georges Kapiamba, déplore la situation des morgues dans la ville de Kinshasa


Le président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Georges Kapiamba, déplore la situation des morgues dans la ville de Kinshasa, capitale congolaise. En tant qu’acteur de la société civile, il indique que l’État congolais est de plus en plus démissionnaire dans le secteur de la santé. C’est ainsi qu’il propose au gouvernement d’y investir pour une solution durable.

Pour cet acteur de la société civile, « seule la morgue de l’hôpital général de référence (ex-Maman Yemo) peut être capable aujourd’hui de recevoir plusieurs corps. Mais, même là aussi mentionner qu’il y a un côté de son frigo qui n’est plus fonctionnel depuis plus de deux ans. C’est comme ça qu’il arrive beaucoup de situations, où on a des corps en putréfaction », rapporte le président  de l’ACAJ, Georges Kapiamba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top