Gemena : Contrairement à Kinshasa, la marche de Lamuka déroulée sans aucun dégât .


A Gemena au chef de la province du sud Ubangi, les militants de Lamuka, plateforme politique que gèrent Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont répondu présents ce mercredi 15 septembre à la marche lancée depuis plusieurs jours par les leaders de ce regroupement politique.

Contrairement à Kinshasa ou encore à Lubumbashi où les incidences ont été observées, la marche s’est déroulée en bonne et due forme dans ce chef-lieu de la province de Sub Ubangi.

Présents à la marche , cette dernière a été faite par les militants du nouvel élan de Muzito et de l’ECIDÉ parti cher à Martin Fayulu, elle également été encadrée par les éléments de la police nationale congolaise dans cette première ville de la province.

« Le premier point c’est la dépolitisation par rapport à la CENI (…) Il ne faut plus amener la politique à la CENI parce que c’est une institution qui est apolitique ; le deuxième problème c’est par rapport au mandat de l’actuel président qui est en train de tenter glisser son mandat. C’est en gestation (…) C’est pourquoi nous disons non ; le troisième problème ce qu’il y aura des magouilles qui seront organisées au niveau de la CENI et il y a la dictature qui s’impose au Congo pendant qu’on s’appelle un pays démocratique or on ne l’est plus. Il y a la dictature qui bat record. C’est pourquoi en vertu de ces points, nous avons présenté notre mécontentement parce que la marche est une voie démocratique pour dire non », a confié chez nos confrères de 7SUR7.CD, Benjamin Konga, responsable du parti politique Nouvel Élan de Muzito au Sud-Ubangi et cadre de LAMUKA.

Michée Efoya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top