RDC : Le FCC contrarie la proposition de la loi Tshiani sur le verrouillage à la magistrature suprême


En République démocratique du Congo, la proposition de la loi Tshiani sur le verrouillage à la magistrature suprême ne cesse de naître les réactions des congolais, il y a peu qui restent sans réagir par rapport à cette proposition de la loi .

Des avis se contrarient les un et les autres avec notamment des émissions multiples pour ne parler que de cette proposition de loi qui devient parmi l’un des sujets attirants de l’heure, aussi longtemps silencieux depuis plusieurs semaines, le front commun pour le Congo , la plateforme politique de l’ancien président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila met les battons dans les roues pour cette proposition de loi .

Le Front commun pour le Congo réitère sa condamnation quant à cette proposition de loi dont il la qualifie divisionniste pour la nation, mais également qu’elle blesse les règles de la morale .

Comme tant d’autres, le FCC condamne cette proposition de loi qui , d’après lui vise à exclure certains candidats potentiels dans les prochaines élections présidentielles en République démocratique du Congo prévues en 2023 .

Rappelons que Le député national, Nsingi Pululu avait déposé le jeudi 08 juillet 2021 au bureau de l’Assemblée nationale, la proposition de loi sur le verrouillage des postes régaliens aux seuls congolais de père et de mère à la présidence de la République.

Michée Efoya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top