RDC : Le député national Phoba snobe la défense de Kabund et dit non à retirer sa pétition contre Mboso Kodia


Le député national, Phoba est celui qui a initié la pétition contre le président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso kodia, malgré les interventions des certains politiques dont , Kabund, ce dernier maintient sa position et ne veut pas désister .

Comme étant membre de l’union sacrée de la nation, ce pétitionnaire faisait partie des députés de l’union sacrée qui ont rencontré le vice président de la chambre basse du parlement, Jean Marc Kabund la semaine dernière à Kinshasa .

La rencontre entre Kabund et ces députés avaient des points très importants à souligner entre autres concernant la pétition contre Mboso Kodia, à en croire plusieurs députés sous l’anonymat, le président a.i de l’assemblée nationale aurait apporté son soutien à son supérieur de l’AN , il aurait même invité Aphobe à retirer sa pétition.

Dans une interview accordée chez nos confrères de 7sur7.cd ce mardi 21 septembre 2021 à Kinshasa, le député national, élu de Boma Aphoba reste déterminé et ne pense pas jeter l’éponge concernant sa pétition qui a d’ailleurs accueilli plus de 100 signatures , dont certains membres de l’union sacrée l’ont signé.

« Si nous aimons le chef de l’État, nous devons l’aider dans ce sens-là, dire non ! Comme nous avons fait la pétition, nous devons arriver jusqu’au bout et faire partir Mboso. Depuis ce week-end, nous avons 100 signatures des membres de l’Union sacrée. Après notre audience avec le 1er vice-président Jean-Marc Kabund, nous lui avons dit que même si Mboso partait, ça ne va pas changer notre majorité à l’Assemblée », a déclaré Adrien Phoba.

Ce pétitionnaire hausse le ton, il dit de ne pas se servir du mimétisme politique en copiant leurs amis du front commun pour le Congo FCC , à l’en croire ses propos, il a dévoilé toute sa vérité à Kabund au cours de cette rencontre la semaine dernière.

« Nous ne devons pas copier nos amis d’y FCC. Alors quelle est la différence ? Ça ne sert à rien. Si nous devons copier les amis, maintenant ça devient une machine, lorsque l’autorité a parlé, même s’il n’y a pas la démocratie au sein même de l’union, nous devons accepter. Là, nous n’aidons pas le chef de l’État », a-t-il martelé.

Il sied de souligner que la pétition contre Mboso kodia a été débutée depuis les jours passés, initiée par Aphoba élu de Boma, Mboso kodia est d’après lui accusé d’avoir instauré l’esprit de la dictature et imposition de ses propres choses à l’assemblée nationale dont le contrôle parlementaire est étouffé.

Michée Efoya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top