Marche de Bloc Patriotique à Kinshasa : Un membre du FCC décédé après avoir reçu des coups par les policiers !


Le parti politique Alliance des Paysans et Indépendants (API), de Joseph Kokonyangi a, le mardi 16 novembre dernier annoncé la mort de son secrétaire adjoint suite à un malaise qu’il avait reçu .

D’après ce parti membre du front commun pour le Congo, ( FCC) de l’ancien président congolais, Joseph Kabila, le défunt est décédé après avoir reçu des coups par les policiers lors de la manifestation du bloc patriotique le samedi dernier à Kinshasa demandant ainsi la dépolitisation de la commission électorale nationale indépendante, ( CENI )

« »…la mort de notre camarade, le secrétaire général adjoint en charge des questions stratégiques et porte-parole du parti, maître Hilaire Musoga Kikobya, de suite de ses blessures causées par des coups lui administrés à la nuque par les éléments de la Police Nationale Congolaise commis pour l’encadrement de la marche pacifique des forces patriotiques organisée le samedi 13 novembre 2021 et pourtant autorisée par l’hôtel de ville de Kinshasa», dénonce ce parti dans une déclaration qu’il a fait le mardi dernier.

Par ailleurs en déplorant ce comportement, cette formation politique a annoncé que dans les prochains jours , les enquêtes judiciaires seront faites pour identifier les auteurs de cet acte qu’il qualifie de dangereux pour un état qui se dit de droit .

Michée Efoya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top