Congo Hold-up : EGAL Sarl nie les faits, BGFIBank reconnaît et accepte de rembourser ladite somme


L’affaire se déroule en 2013. La Banque centrale du Congo (BCC) transfère près de 43 millions USD de son compte Rawbank à un autre compte de son compte à BGFIBank RDC, c’est ce qu’affirme ACTUALITÉ.CD, un média en ligne.
Des enquêtes de l’Inspection Générale des Finances (IGF) et plus récemment celles de Congo Hold-up, menées par 19 médias internationaux, confirment que ce fonds a été par la suite viré sur un compte intitulé Egal, sans l’autorisation de la BCC. Seulement, la société Egal SARL ne reconnaît pas ce compte.  

Dans un démenti relayé sur la toile, l’entreprise EGAL Sarl rappelle que ces faits avaient été déjà publiés en octobre 2016 par le journal belge « Le Soir ». L’entreprise dénonce ce qu’elle considère comme l’intention de nuire à sa crédibilité. Elle dit qu’elle n’a jamais été financée par des fonds publics provenant de la BCC ou d’une quelconque institution étatique. Elle rappelle par ailleurs qu’elle a été mise hors cause à la suite de « multiples séances de travail » avec l’Inspection Générale des Finances(IGF). Franck Tshibangu, le directeur-gérant d’Egal, dénonce « une campagne de déstabilisation, de dénigrement et de discrédit, d’un Etat, de ses institutions et de son tissu économique ». 
Par ailleurs, l’IGF affirme avoir constitué un dossier et son rapport a déjà été déposé à la justice depuis le mois de mai 2021. 
De son côté, affirme Patrick Muyaya, ministre de la communication et des médias, BGFIBank a reconnu « les faits » et a accepté de rembourser ladite somme. Pour sa part, Rose Mutombo, ministre de ma justice, attend du procureur qu’une instruction judiciaire soit ouverte sur l’ensemble des révélations de Congo Hold-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top