Ituri : Reconnus coupables pour crime contre l’humanité, 20 rebelles CODECO condamnés péniblement par le tribunal militaire !


Précisément 20 miliciens du groupe Coopérative pour le Développement du Congo « CODECO » qui ont été péniblement condamnés par le tribunal militaire pour notamment crime contre l’humanité .

Alors qu’il avait mis la main sur plusieurs miliciens de ce groupe armé depuis plusieurs semaines , le tribunal militaire a hier mercredi 24 novembre dernier rendu son verdict lors d’une audience foraine qui s’est déroulée à la prison centrale de Bunia dans la province de l’Ituri annonçant des sanctions judiciaires contre les rebelles reconnus coupables.

De ce fait, il annoncé que 4 membres dudit groupe ont acquis une peine de servitude pénale à perpétuité, soit une peine capitale ,ces derniers étaient visiblement identifiés comme responsables de plusieurs atrocités meurtrières, défenestrations, séquestrations contre les populations de cette partie du pays.

Cette même instance judiciaire a condamné 14 autres membres de ce groupe de Coopérative pour le Développement du Congo « CODECO » pour 20 ans de prison ferme , tandis que les deux autres reconnus coupables ont écopé 10 ans parce qu’ils participaient de manière insurrectionnelle dans les groupes armés qui sèment des menaces contre les citoyens congolais dans cette province sous l’état de siège.

Il faut noter que les accusés et condamnés doivent payer une somme de 635.000 dollars américains en francs congolais pour dédommager avec intérêt en faveur des parties civiles qui sont au nombre de 76 .

Accusés sur le même dossier, les deux autres ont été reconnus innocents et ont été acquittés par par la deuxième chambre du tribunal militaire de l’Ituri.

Nous rappelons par ailleurs que lors d’une déclaration faite il y a quelques jours devant la ppresse locale,Jules Ngongo qui est porte-parole des opérations militaires dans la région avait annoncé l’arrêt de près de 729 rebelles des différents groupes armés depuis l’instauration de l’état de siège.

Michée Efoya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top