SPORT : Pourquoi Vita Club ne retrouvera pas le trophée de la Vodacom Ligue 1 malgré la décision du TAS (Tribune)


TRIBUNE DE DAVID BELANDA

  1. Jusqu’à ce jour, le TAS n’a jamais transmis à aucune des parties ( Vita Club, Don Bosco et FECOFA)  la décision motivée. Une décision qu’attend Don Bosco pour soumettre au Tribunal Fédéral Suisse. Nous apprenons aussi que la FECOFA sensée actée la décision du TAS est aussi condamnée dans cette affaire. Elle ne sait rien parce qu’elle doit passer à la vitesse supérieure, attaquer aussi cette décision au Tribunal Fédéral Suisse voir même à n’importe quel Cour du Congo, la loi est claire à ce sujet pour tout surseoir, sinon le précédent sera fâché.

Vita Club pourrait lui aussi être pris dans le même piège. Un joueur comme Lilepo peut aller dans un autre club du pays et s’appeler Lelipo, quelle sanction la FECOFA prendra-t-elle ? Attention …

  1. C’est le TPM qui a été officiellement sacré. Or, dans l’affaire MATUTALA, le TPM n’est nullement partie prenante. Donc, le TPM peut à n’importe moment déclencher une nouvelle affaire. Nous l’apprenons même que le TPM est allé en appel à la Linafoot. Le pauvre MWEHU n’a rien à faire que renvoyer la balle à la FECOFA! La FECOFA prise au piège, ne saura remettre le trophée à Vita Club. Si la FECOFA ose, c’est le TPM qui saisira le TAS ( conséquence : effet suspensif de la décision. Donc pas de trophée à Vita Club). La bataille au TAS sera entre le TPM et la FECOFA. Ce sera une deuxième affaire distincte où le TPM gagnera haut le main parce que Vita club ne sera nullement cité à comparaître. Dans la requête de Vita Club, il s’était agit d’une affaire d’identité et dans cette du TPM, et confirmation du trophée par la FECOFA qui ne saura pas se dédire devant le TAS ( décision homologation différente que l’affaire MATUTALA).
    Dossier à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top