DCMP : Ce que vous devez savoir sur la démission de Vidiye Tshimanga après l’agression contre lui


Au sortir de la réunion du Conseil d’administration du club omnisports Daring Club Motema Pembe (DCPM), convoquée par Jonas Mukamba ce Jeudi 30 Décembre 2021, Vidiye Tshimanga, Président de comité de coordination du Club, a été victime d’une agression physique.

Selon les témoignages, c’est un membre de la section du DCMP qui a donné un coup à Vidiye Tshimanga. Ce membre ne devait normalement pas assister à cette réunion, car celle-ci était réservée uniquement aux cadres du Club Kinois.

C’est pour cette raison d’agression que Vidiye Tshimanga annonce au comité exécutif et fondateur du DCMP sa démission au poste du Président de Comité de Coordination de DCMP.

Voici, ci-dessous, la clarification de Vidiye Tshimanga sur cette affaire.

Suite aux événements survenus ce jeudi 30 décembre 2021, au sortir de la réunion du conseil d’administration convoquée par le Président Jonas Mukamba Kadiata Nzemba , en la salle Roméo Golf à Kinshasa Gombe, et dont les images tournent en boucle sur de nombreux réseaux, je me dois de présenter tant aux supporters de notre Club le DCMP/K, qu’a l’opinion publique, une clarification sur le spectacle désolant que nous avons livré en ce jour.
Loin de moi l’envie de justifier, mais plutôt de fixer sur les circonstances de cette incartade.
En fin de séance du Conseil d’Administration, un groupe d’une trentaine de supporters prétendument regroupés en Grande Commission des Supporters, a fait irruption dans la salle Roméo Golf où se tenait la
session du Conseil d’Administration.
Lesdits supporters instrumentalisés par des individus connus et reconnus, s’en sont pris verbalement et physiquement à ma personne,
entrainant une réaction de légitime défense de ma part.
Le coup était bien préparé et les preneurs d’images de ce petit groupe ont pris soin de ne pas montrer l’agression dont j’ai été victime alors que j’écoutais avec attention leurs revendications.
Ne disposant que d’un seul garde commis à ma sécurité, je n’ai eu d’autre choix que de réagir personnellement.
Ce spectacle indigne tant pour ma personne que pour l’institution sportive que je représente jusqu’à ce jour, m’oblige à prendre les
décisions qui s’imposent.
Celles-ci seront communiquées dans les prochaines heures.
Je réitère ici mon sentiment d’humiliation et de regret profond pour ce spectacle indigne, particulièrement en cette fin d’année.
L’Homme est faillible et je ne déroge pas à cette règle, mais je me dois de vous présenter à toutes et à tous, mes plus sincères excuses.
Que Dieu Vous bénisse.

Vidiye Tshipanda Tshimanga

Ci-dessous correspondance ( Documents )


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top