RDC-Rentrée académique : Les choses se compliquent pour elle à cause de grèves, après les professeurs les chefs des travaux et assistants des universités décident de grever dès ce mercredi ( Déclaration ) !


La rentrée académique prévue ce mercredi 05 janvier 2022 commence par préoccuper de plus en plus en République démocratique du Congo. Alors que les étudiants se préparent pour débuter nouvelle année, celle-ci s’est négativement illustrée à cause de grèves qui sont décrétées intempestivement par les responsables des apprenants au niveau des études universitaires .

Dans une déclaration publiée le mardi dernier, les associations des professeurs qui se sont réunies au sein de RAPUCO ont décidé de grever à partir de mercredi 05 décembre, quelques heures après, c’est la nouvelle de la la même nature qui gronde , pour cette fois-ci c’est le cas chez leurs acolytes, chefs des travaux et assistants des universités qui ont à leur tour décidé de ne pas donner le cours à la même date tout en attendant une réponse positive quant aux revendications qu’ils ont faites depuis désormais et plusieurs jours.

Ces professionnels de la craie qui accompagnent les enseignants appelés «professeurs d’universités» accusent le gouvernement central de méchanceté notoire et d’un manque criant de considération au corps scientifiques.

Ils invitent cependant le gouvernement congolais à prendre consciencieusement leur désidératas , de manière très urgente dans sa politique de gouvernance , dans le cas contraire, ils ne seront pas en mesure de maîtriser tout mouvement de grève , généralisée et étendue sur tout le territoire national, pouvant en résulter.

Dans la foulée, ils ont exhorté les sénateurs et députés nationaux reconnus comme parents à se saisir de ce dossier dans l’exercice de leurs fonctions dont La Défense des intérêts du peuple et leitmotiv .

Entre temps, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi a hier mardi invité les responsables des établissements publics ou privés qui sont sous orde de son ministère à participer à la cérémonie solennelle pour la rentrée académique 2021-2022 à l’académie des beaux-arts à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Michée Efoya .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *