Tshikapa : L’arrivée de Fatshi, la ministre Denise Muluka accusée de tribalisme dans la gestion de la jeunesse [ Collectif de jeunes ]


Les représentants de structures officielles de jeunes, les présidents des conseils communaux , territoriaux et urbain du kasaï ont dans une déclaration publiée mardi 04 janvier 2022, désavoué madame la ministre provinciale en charge de la jeunesse, sport et loisir, genre, famille et enfant suite à son incampabilité dans la gestion de jeunes.

Ce collectif de jeunes dénonce également les manœuvres entretenus par Denise muluka en les excluant à l’audience avec le chef de l’état lors de son séjour à tshikapa au profit de ses proches pour ses intérêts égoïstes.

« Nous, collectif de jeunes officiellement élus fustigeons la sélection tribale des représentants des jeunes à l’audience du président faite par Denise muluka muhandi designer Sylvain Kabongo comme président du conseil provincial conduire une équipe des jeunes inconnus ».

Pour ces jeunes, Sylvain Kabongo n’appartient à aucune structure des jeunes ni à aucun conseil des jeunes élus. Pour ce faire, ce collectif demande au gouverneur Dieudonné Pieme de décharger madame Muluka du portefeuille de la jeunesse du kasaï et l’attribuer à un autre membre de son gouvernement capable de transcender les opinions tribales.

Pendant ce temps, un comité du conseil provincial de la jeunesse du kasaï vient d’être mis en place jusqu’à l’organisation des élections . À la tête, maître Irène kanguema tshisenga suivi de Nzambi Bernard.

Sé/Clementus Lusamba news.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *