Kasaï Oriental : Le Sénateur Auguy ILUNGA en remplissant sa mission parlementaire, il apporte d’éclairage sur l’exécution de certains projets.


Habitué des terrains, le sénateur Auguy ILUNGA CIVUILA n’a jamais raté une seule occasion pour vivre les réalités de sa base.
En séjour au Kasaï Oriental pour les vacances parlementaires, l’élu des élus de cette Province a enregistré plusieurs doléances de la population Kasaïenne, notamment sur l’état des différents chantiers ouvert au Kasaï Oriental.
Une occasion pour lui d’apporter des éclairages reçus sur la question liée au soit disant détournement de fonds dans le projet Tshilejelu.
Face à cette situation, Auguy ILUNGA s’est dirigé, accompagné de son équipe de travail, sur les différents chantiers concernés pour se rendre compte de l’état d’exécution des travaux, en commençant par l’école du 4 Janvier, puis l’Hôpital de Référence de Kansele, en passant par l’Unité de Transfusion Sanguine, l’Hôpital Général de Référence de la Muya et enfin pour terminer au complexe Kalenda Mudishi. Il à également visiter d’autres chantiers du projet Programme Présidentiel Accélérer de Lutte contre les Inégalités et la Pauvreté.
Partout où il est passé, le Sénateur Auguy ILUNGA a reçu les explications du responsable du bureau d’études en charge de suivi et contrôle de l’exécution des travaux, l’ingénieur MBAYI le mieux placé qui a fourni toutes les explications nécessaires sur l’exécution du projet Tshilejelu et les modalités des décaissements des fonds par le F.P.I (Fond Pour l’industrie) qui sont consécutives au niveau d’exécution des travaux après validation du bureau de suivi et de contrôle.
Le Sénateur Auguy ILUNGA s’est rendu également sur plusieurs routes en plaine réhabilitation afin de confirmer le degré de réalisation des travaux. étant que parlementaire, le degré de réalisation des travaux. Avant de passe à la direction provincial de l’OVD
Où il a reçu les explications claires sur l’exécution du projet Tshilejelu sous pré-financement de CREC7.

Après ces tours des chantiers ainsi que les explications sur tous les projets, l’honorable Auguy ILUNGA CIVUILA à fait un constat positif. Il a cependant éclairé l’opinion Provincial et National à dissiper les mal entendu sur les projet Tshilejelu et Programme Présidentiel Accélérer de Lutte contre les Inégalités et la Pauvreté.
Deux projets dont il faut différencier les modalités d’exécution.

Arrivé fin mission, Auguy ILUNGA a constaté une évolution satisfaisante des chantiers et les ouvrages pourront être livrer dans le délai convenu. Quant à l’aspect financier, la procédure de décaissement des fonds semble être complexe que tout détournement au premier vue semble difficile et il n’exclut pas qu’un contrôle munitieux soit effectué par rapport aux coût des ouvrages.

Autre élément de taille à retenir dans son rapport de mission, c’est que les membres de Cabinet du Chef de l’État n’interviennent que dans le projet Programme Présidentiel Accélérer de Lutte contre les Inégalités et la Pauvreté.

Joint au téléphone par la rédaction du média en ligne congo2023.net, le Sénateur Auguy ILUNGA à conclu que ses vacances parlementaires l’ont permis de s’imprégner des certaines situations chaudes de sa Province du Kasaï Oriental et il regrette par contre que pour la plupart des situations certaines allégations ont apparues fausses car il y a une forte confusion entre le projet Tshilejelu et le Programme Présidentiel Accélérer de Lutte contre les Inégalités et la Pauvreté.
Toutes les garanties de sécurité ont été mises en place et aucun sous n’est décaissé avant l’exécution du travail.
Le Sénateur ILUNGA renchérit que si ces procédures ne permettent pas des détournements, un deuxième problème se pose au niveau de la surfacturation qui est dénoncé ça et là et en cas de doute, il ya nécessité d’une enquête approfondie afin d’établir les responsabilités.

Il sied de souligner que le Sénateur Auguy ILUNGA est parmi les rares élus de la Province qui se sont rendus à la source pour faire la lumière sur l’exécution des projets sur terrain au centre des plusieurs polémiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top