Nord-Kivu : 4 miliciens meurent après l’hostilité avec l’armée tout près de Butembo


Quatre miliciens Maï-Maï/Baraka ont été neutralisés par les forces armées de la République démocratique du Congo après l’hostilité inopinée dans la localité de Kyambogho qui se situe tout près de la ville de Butembo dans la province de Nord-kivu le mercredi 13 janvier dernier, notamment dans la soirée.

L’annonce a été confirmée devant la presse locale ce jeudi à l’aube par le porte-parole militaire , le capitaine Antony Mualushayi qui a cependant présenté ses appréhensions dans la mesure où un élément de la PNC a été abattu dans le champ de bataille avec notamment deux autres militaires blessés.

Après ces mouvements d’hostilité qui a duré quelques minutes entre deux parties, deux éléments FARDC qui ont été blessés sont pour l’instant admis aux soins intensifs dans un hôpital à Butembo.

« L’attaque est survenue hier mercredi 12 janvier dans la soirée au moment où les agents de l’ordre contrôlaient les véhicules et autres passants. Côté forces de sécurité, un policier a été touché par une balle ennemie et est mort sur place, tandis que deux militaires des FARDC, ont été blessés blessés et transférés dans un hôpital de la ville de Butembo. La situation a été vite maîtrisée et la circulation rétablie », a confirmé Antony Mualushayi .

MICHÉE EFOYA .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top