Rutshuru : les rebelles FDLR imposent des taxes à la population dans le groupement de Binza


Depuis l’instauration de l’état de siège par le chef de l’état le 6 mai 2021, au lieu que la situation sécuritaire s’améliore, c’est purement le contraire dans le territoire de Rutshuru où il y a même de l’insécurité alimentaire et routière. Sans oublier le kidnapping et même les arrestations arbitraires, regrette la notabilité de Rutshuru.

De l’autre côté dans le groupement BINZA, toujours en territoire de Rutshuru, la population est contraint de payer des taxes exigées par les rebelles FDLR pour accéder à leurs champs.

Cess rebelles exigent une somme allant de 15.000 fc à 50.000 fc selon les dimensions de votre champ, chose que la notabilité de Rutshuru déplore. Cette notabilité demande l’implication des autorités congolaises car plusieurs personnes sont aux arrêts pour n’avoir pas payé ce taxe appelé «RANGIRA UVUZIMA» qui veut dire Sauve ta vie à kinyarwanda.

David Belanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top