RDC : Sama Lukonde a examiné les recommandations de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale sur l’état de siège


Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a réuni autour de lui, ce mercredi 09 mars 2022, à la Primature, les Députés nationaux membres de la Commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, le Ministre de la Communication et Médias, le chef d’Etat-Major général des FARDC, le Commissaire Général de la Police nationale congolaise et quelques membres de son Cabinet pour examiner avec eux, les recommandations formulées par la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale sur l’état de siège instauré par le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Se confiant à la presse à l’issue de cette importante réunion, le Député national Bertin Mubonzi, président de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale, a fait savoir que cette séance de travail était une occasion pour passer en revue les différentes recommandations formulées par sa Commission à l’endroit du Gouvernement de la République sur l’état de siège décrété depuis mai 2021 par le Chef de l’Etat dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

«Nos échanges aujourd’hui avec le Premier Ministre ont porté sur l’état de siège décrété par le Président de la République en Ituri mais aussi au Nord-Kivu. Comme vous le savez, la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale, pendant la session de septembre, avait procédé à l’évaluation de l’état de siège. Il y a des recommandations qui avaient été faites au Gouvernement et nous sommes en train de nous rassurer à travers les différentes rencontres que nous avons initiées, que ces recommandations sont en train d’être respectées et observées. C’est très important parce que l’observation de ces recommandations, va permettre à l’état de siège de s’améliorer dans sa partie opérationnelle et ainsi atteindre l’objectif pour lequel il avait été décrété, à savoir, restaurer la Paix et la Sécurité à l’Est de la République qui est un souci majeur pour toutes les institutions, le Gouvernement, le Parlement mais aussi le Président de la République », a déclaré en substance le numéro 1 de la Commission Défense et Sécurité de la chambre basse du Parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top