Loi électorale : le parti de Delly Sessanga affirme que l’union sacrée a rejeté toutes les garanties pour un meilleur processus électoral


Pour le parti politique Envol, cher au député national Delly Sessanga, l’union sacrée de la nation a rejeté toutes les garanties d’un processus électoral crédible, inclusif et apaisé en 2023.

Ce parti affirme que l’union sacrée de Félix Tshisekedi veut favoriser la fabrication de faux résultats lors des prochaines échéances électorales.

ENVOL constate que, lors de la plénière de l’Assemblée nationale du 12 Mai 2022, I’Union sacrée de la Nation a liquidé les principales garanties de transparence sur les modalités de publication des résultats bureau par bureau en reconduisant les centres de compilation ainsi que le pouvoir sans contrôle du bureau de la CENI afin de favoriser en 2023 la fabrication de faux résultats et la fraude électorale comme en 2006, 2011, 2018” a déclaré le parti.

Rappelons que lors de la levée des options par rapport aux 18 thématiques de la nouvelle loi électorale proposés par le groupe des 13 parlementaires, il y a moins de 50 % de ces thématiques qui ont été retenus.

Back To Top