Condamné pour outrage au chef de l’État, Henri Magie libéré après deux ans de prison


Des sources sûres affirment la libération, ce mercredi 18 mai, de Henri Magie, vice-président de la ligue de jeune du PPRD, parti cher à Joseph Kabila, condamné à deux ans de prison pour outrage au chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Henri Magie a été condamné le 15 mars 2020 et conduit à la prison centrale de Makala, où il a purgé deux ans, après un jugement rendu par la justice. Ce cadre du PPRD niait, sans relâche, l’élection de Félix Tshisekedi comme président de la République Démocratique du Congo, ce qui lui a valu 24 mois dans le gnouf.

Peu après sa libération, Henri Magie s’est rendu, avec quelques membres de sa famille politique, au mausolée du feu président Laurent Désiré Kabila, où il s’est incliné en mémoire de la date 17 mai, qui célèbre l’entrée de l’AFDL, muée en « en soldat congolais ».

Samyr LUKOMBO

Back To Top