IRUMU : 17 têtes des civils abattus par des présumés ADF ont été découverts mardi 24 mai dans Walese Vonkutu


Découverte macabre de dix-sept têtes des civils abattus par des présumés rebelles ougandais des ADF MTM mardi 24 mai dernier à Kalachuma, groupement Bapkulu chefferie des Walese Vonkutu à une dizaine de kilomètres à l’ouest de KOMANDA.

Selon la société civile locale qui l’annonce ce jeudi 26 mai, ces têtes seraient celles des civils pris en otages par les ADF lors de leurs passages dans le groupement Bapkulu depuis le 11 avril dernier.

Ces têtes des civils ont été retrouvées par l’armée lors des patrouilles de combat dans cette forêt près de la rivière Ituri.

« Avant-hier 24 mai, nos militaires qui étaient en patrouille de combat dans la partie est du village Bamande à la colline Kalachuma, ont retrouvés près de la rivière une boîte dans la quelle, il y avait 17 têtes des civils qui auraient été exécutés et leurs corps avaient été jetés dans la rivière, ces corps sans vie été en décomposition très avancée  » a annoncé Soniau Malangai.

Pour cette structure, la feuille doit être effectuée dans toutes les forêts de l’est et l’ouest de la route nationale numéro 4 du village Bavonkutu vers Lolwa dans le territoire de Mambasa pour savoir la réalité et le vrai bilan du passage des terroristes ADF dans cette partie.

« Il faudrait qu’on fouille cette forêt de l’est comme à l’ouest depuis le village Bavonkutu jusqu’à Lolwa ça va nous soulager car nous n’avons pas le nombre exact des personnes pris en otages ou tués dans cette partie, nous avons seulement des bilans provisoire  » a-t-il poursuivi.

Après passage des rebelles ADF dans le groupement Bapkulu en territoire d’Irumu et dans le territoire de Mambasa sur la RN4 tronçon Komanda Mambasa, le sort des personnes portées disparues reste jusqu’ici à découvrir et leurs nombres n’est pas toujours connus.

Zephani Ngahangondi