Prison de Makala : la ministre de la justice annonce la libération imminente de près de 2.000 prisonniers


Sou peu, près de 2.000 prisonniers incarcérés à la prison centrale de Makala, seront bientôt libérés. Cette annonce ne concerne que les prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle, et ceux en détention irrégulière.

C’est la ministre d’État, ministre de la justice, Rose Mutombo Kiese, qui l’a annoncé lors de sa descente dans ce milieu carcéral. Elle était accompagné d’une délégation de la MONUSCO.

«Dans les jours qui viennent, les prisonniers bénéficiaires de la présidentielle et ceux qui sont en détention irrégulière seront libérés. Je pense que le nombre peut être près de 2000 personnes. Ils sortiront de la prison avant la fin de ce mois », a-t-elle déclaré.

Profitant de l’occasion, Rose Mutombo a, sur place, procédé à l’inauguration d’un forage d’eau financé par la Fondation Widal du ministre de l’aménagement du territoire, Guy Loando, en vue de juguler le problème d’eau à la prison centrale de Makala. La ministre de la justice a également procédé au démarrage d’un générateur de 500 KVA.

«C’est un jour exceptionnel et une date exceptionnelle. C’est la concrétisation d’une vision qui nous a été offerte par le président de la République en nous confiant ce grand ministère. C’est un grand jour puisqu’en arrivant au ministère de la Justice, nous avons trouvé beaucoup de défis à relever. Nous avons commencé par l’alimentation et les soins médicaux. Nous venons de donner à la population carcérale de l’eau et l’électricité », a-t-elle affirmé.

En vue d’améliorer la prise en charge médicale des prisonniers, la Mission Onusienne au Congo ( MONUSCO) a offert 3 ambulances au gouvernement congolais, dont 2 pour la prison centrale de Makala, et une pour la pour le centre de détention de Luzumu.La MONUSCO a également pensé au renforcement de capacités du personnel pénitentiaires, dotant ainsi à l’École Nationale du Personnel Pénitentiaire( ENPP) des jeeps.La ministre de la justice a remis les clés de ces engins à l’administrateur pénitentiaire.

«Nous avons des ambulances qui n’existaient plus au niveau de la prison centrale de Makala. En partenariat avec la MONUSCO, nous avons eu des ambulances et véhicules. Ma grande joie est surtout d’avoir un grand bus qui servira d’itinérance pour les différentes personnes qui doivent être acheminées à la prison centrale de Makala. Ce grand bus est un don de la présidence de la République. Je remercie le président de la République pour la concrétisation de sa promesse. Je parie que les gardiens et les différentes personnes qui utiliseront ces outils de travail vont les utiliser en bon père de famille », a souligné R. Mutombo.

Samyr LUKOMBO