Soutien du Rwanda au M23 : le gouvernement congolais met en garde le pays de Kagame qui perturbe le processus de paix


Le Président de la République, commandant suprême des forces armées de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi, a présidé, vendredi 27 mai dans la soirée, une réunion du conseil supérieur de la défense sur les attaques du Mouvement M23 à l’Est du pays.

Face aux incidents qui démontrent le soutien de l’armée rwandaise au mouvement M23, le conseil supérieur de la défense a pris plusieurs décisions. Selon le porte-parole du gouvernement, il a été décidé de mettre en garde le gouvernement du pays de Kagame qui perturbe le processus de paix dans les grands lacs.

« Une mise en garde est faite au gouvernement rwandais dont l’attitude est de perturber le processus de paix qui arrive pratiquement à son terme avec les discussions de Nairobi où tous les groupes armés à l’exception du M23 se sont engagés sur la voie de la paix » a dit Patrick Muyaya dans le compte-rendu de cette réunion.

Signalons que les représentants de l’armée, de la police et du gouvernement Central ont pris part à cette réunion autour du commandant suprême des FARDC.

Back To Top