Crise RDC-RWANDA : Paul Kagame renie pour l’énième fois les accusations de Kinshasa sur le soutien de son pays au M23 !


Le président de la République du Rwanda Paul Kagame , a pour l’énième fois renié catégoriquement les accusations de la République démocratique du Congo alors que, celle-ci, accuse son pays de soutenir les rebelles du M23 sur le front contre l’armée congolaise dans la cité de Bunagana et à Rutshuru, au Nord-Kivu depuis mi-mai.

Prenant parole sur le Qatar Economic Forum » (QEF), le chef de l’état Rwandais a dans une vidéo visualisée par notre rédaction indiqué avoir demandé à son homologue congolais, Félix Thsisekedi de ne pas échapper à ses responsabilités face aux problèmes internes de de son pays en taxant le Rwanda.

Le président rwandais accuse par contre les forces armées congolaises et les militaires de l’ONU , d’avoir fait recours aux combattants FDLR , un autre groupe rebelle à dominance Tutsi dans les affrontements contre le M23. Il parle d’une coalition qui « s’est aussi investie à lancer des bombes qui ont tué des civils et détruit des propriétés au Rwanda .

Paul Kagame a, par la même occasion ajouté que l’escalade en cours, a mis en danger les congolais d’origine rwandaise, qui vivent selon lui, une chasse à l’homme dans leur pays , il se dit étonner de l’orientation prise par Félix Antoine Tshisekedi alors qu’ils ont plusieurs fois abordé les pistes de solution .

Signalons que les discours haineux, la désinformation ne font que monter d’un cran dans la crise qui oppose la République démocratique du Congo au Rwanda . Et, cela depuis que les violences entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, que le Rwanda est accusé de soutenir se sont intensifiées depuis de nombreuses semaines.

Back To Top