RDC: pour Herman Cohen , seule l’armée congolaise peut résoudre les problèmes sécuritaires dans l’Est !


La situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo continue à faire parler le monde . Et cela , notamment dans les affrontements armés, qui opposent depuis de nombreuses semaines maintenant, les militaires congolais et les rebelles du M23 sur qui , le Rwanda est accusé de soutenir.

Comme tout le monde, l’ancien secrétaire d’État assistant aux Affaires africaines, Herman Cohen s’est lui aussi exprimé au sujet de cette situation en n’étant pas prêt, selon le contexte à son dénouement même si beaucoup d’appels ont été lancés par les communautés africaines ou internationales pour une solution idoine.

Selon lui , les problèmes sécuritaires qui sévissent dans les provinces de l’Est de la RDC ne peuvent être résolus que par l’armée du pays. Il voit cependant d’un mauvais œil à l’arrivée d’une force régionale, comme cela a été annoncée lundi, par les chefs d’états membres, de la communauté d’Afrique de l’Est, à Nairobi au Kenya.

Dans l’Est de la République démocratique du Congo , les citoyens ont raison de rejeter une proposition de force de maintien de la paix en Afrique de l’Est. La déstabilisation du nord-est de la RDC trouve son origine dans les pays à l’est de la RDC, Seuls les militaires de la RDC peuvent résoudre le problème à condition que les réformes nécessaires soient introduites », a-t-il écrit dans son compte Twitter.

Rappelons que le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya a donné mercredi, la position de son pays sur l’arrivée d’une force régionale dans l’Est. En direct sur les antennes de la RFI, Patrick Muyaya a haussé le ton , déclarant que la Rd Congo n’accepte en aucun cas que l’armée Rwandaise participe à la force conjointe qui sera déployée dans le pays pour le rétablissement de la paix et le soutien aux FARDC .

Back To Top