RDC : le gouvernement adopte un plan quinquennal prévoyant la mise à la retraite de 300.000 agents de carrière des services publics de l’Etat d’ici 2026


Le président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Thsisekedi Thsilombo a présidé, le vendredi 30 juillet 2022 en visioconférence, la soixante-troisième réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement Sama Lukonde.

Dans cette réunion du gouvernement , Le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public , Jean Pierre Lihau a, comme tant d’autres ministres pris la parole devant ses confrères.

Selon le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya qui a signé le compte rendu de la réunion, Jean Pierre Lihau a fait l’économie du projet de la Politique de retraite en rappelant, que lors de la 51ème réunion du Conseil des Ministres du vendredi 29 avril 2022, le Président Félix Thsisekedi avait instruit son Ministère de prendre des dispositions de mise à la retraite des Agents de carrière des services publics de l’Etat.

Le patron de la fonction publique a cependant indiqué que le gouvernement ambitionne de faire de la retraite sur un processus régulier qui prévoit, pour chaque année civile, un nombre déterminé d’Agents devant partir à la retraite.

«Pour cela, la retraite devra être régulièrement budgétisée dans la Loi de Finances, et l’enveloppe y afférente effectivement ordonnancée, ceci dans l’objectif d’écrouler méthodiquement, au fur et à mesure, le lourd passif accumulé au fil des années»,peut-on lire dans ce compte rendu.

C’est dans cet objectif, qu’avec les Ministres ayant respectivement le Budget et les Finances dans leurs attributions, un Plan quinquennal a été adopté, lequel prévoit la mise à la retraite d’un effectif global de 300.000 Agents éligibles d’ici 2026, dont 10.000 prévus pour un départ urgent d’ici décembre 2022, à concurrence de :

  • 4.000 Agents à retraiter d’ici la fin du mois d’août, et pour lesquels le Gouvernement a déjà disponibilisé les fonds nécessaires, à hauteur de 90.604.567.628 de CDF ;
  • 6.000 Agents, pour un impact financier estimé à 59.060.472 USD, dont le financement est attendu des fonds reçus des partenaires au développement.

Par ailleurs, Pour l’année 2023, le Plan sus-évoqué prévoit la mise à la retraite de 50.000 Agents.

La même source signale que Ce processus de retraite permettra, à terme, d’aérer les cadres organiques des administrations de garantir les avancements en grade et de faciliter le rajeunissement.

Notons que, Le Vice-Premier Ministre, chargé de la Fonction Publique a mis un accent particulier sur la revalorisation de la base de calcul des indemnités de fin de
carrière avec à la clé, hormis l’augmentation progressive du salaire de base, une
a, par ailleurs, mis un accent
majoration substantielle de l’indemnité forfaitaire de rapatriement.