RDC: le gouvernement présente à l’assemblée nationale “ 14,6 milliards USD ” comme projet de loi de finances pour l’exercice 2023


Le gouvernement de la République démocratique du Congo a présenté jeudi 15 septembre devant l’assemblée nationale , le projet de loi de finances devant les députés nationaux. C’était au cours de l’ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre, comme prévue par la constitution du pays.

Ayant pris part à l’ouverture de la session dans la salle des plénières , le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde accompagné de quelques membres de son gouvernement s’est déplacé au bureau de Christophe Mboso , respectivement président de la chambre basse du parlement où, il a déposé ce projet de loi de finances chiffré à 14,6 milliards de dollars américains.

« Au-delà de la mobilisation des ressources prévues dans la loi de finances de l’exercice 2023 et des opportunités qu’offrent les sources de financements innovants, j’exhorte le Gouvernement à continuer à 
poursuivre la politique de la diversification de l’économie nationale en s’appuyant sur les secteurs porteurs de croissance, notamment la relance du secteur agricole, la réhabilitation continue des infrastructures de base et des routes de desserte agricole ainsi que l’électrification rurale », a  dit Mboso N’kodia.

Signalons que traditionnellement, la session de septembre est consacrée essentiellement à l’adoption du budget national.

« L’Assemblée nationale et le Sénat votent les projets de lois de finances dans les conditions prévues pour la loi organique visée à l’article 124 de la Constitution ; Le projet de loi de finances de l’année, qui comprend notamment le budget, est déposé par le Gouvernement au Bureau de l’Assemblée Nationale au plus tard le quinze septembre de chaque année», dispose l’article 126 de la constitution de la Rd Congo .