Maniema : lancement de la campagne zéro anti-valeur dans les écoles


La province éducationnelle Maniema 1 a lancé, jeudi 22 septembre à Kindu, la campagne de sensibilisation dénommée  « zéro anti-valeur dans les écoles ».

La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de l’Institut Juhudi en présence des élèves, chefs d’établissements, gestionnaires, parents et du ministre provincial de l’Education. 

Le directeur de la province éducationnelle Maniema I, Jean-Pierre Yoy a expliqué tous les actes immoraux non autorisés dans les écoles qui constituent des antivaleurs.

Il a cité entre autres, la tricherie, la fraude de classes, le monnayage des points scolaires, les violences sexuelles, les punitions corporelles, la vente des fournitures scolaires, la perception des frais illégaux, la mise en quarantaine des élèves non en règle des frais.

En tant qu’aussi victimes des antivaleurs, les élèves s’engagent à tout dénoncer.

« C’est longtemps que nous avons été victimes des anti-valeurs. Cette fois-ci comme nous avons eu l’occasion de dénoncer les anti-valeurs, nous sommes contents. Nous nous engageons à dénoncer les anti-valeurs mais il faut que le gouvernement nous protège », a déclaré un élève de l’Institut Juhudi.

Pour sa part, le gouvernement provincial du Maniema a promis d’accompagner les autorités de l’EPST pour la réussite de cette campagne qui vise à relever le niveau de l’éducation.

 Pour cette première journée, 5 écoles ont été ciblées pour cette sensibilisation