Répression de la marche des médecins : « Qui peut encore douter du caractère violent, répressif et autocratique du régime de M. Tshisekedi ? », s’interroge Martin Fayulu


L’opposant Martin Fayulu Madidi a condamné la régression violente de la manifestation des médecins des hôpitaux publics de la RDC. Ces derniers ont manifesté le 21 Septembre dernier pour réclamer l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles.

Après cette répression violent, Martin Fayulu s’interroge : « Qui peut encore douter du caractère violent, répressif et autocratique du régime de M. Tshisekedi ? »

Le leader de l’ECiDé dit soutenir les médecins dans leurs revendications.

« Même des manifestations pacifiques à caractère social comme celle des médecins sont réprimées avec une violence inouie. Je soutiens les médecins dans leurs revendications. », a-t-il ajouté.

Il faut signaler que le ministre des droits humains a également condamné la répression violent de la marche des médecins en exigeant une enquête de la part de l’inspection générale de la police.

JJ Kitenge