RDC: la construction de la mine de cuivre-cobalt de Mutoshi sera bientôt achevée grâce au financement de la banque TDB


Selon le média agenceecofin.net, le négociant suisse de matières premières « Trafigura » a annoncé le lundi 21 novembre 2022 la conclusion d’un accord avec la Banque de commerce et de développement d’Afrique orientale et australe (TDB) pour le financement de projets de cuivre et de cobalt en République Démocratique du Congo (RDC).

À en croire la même source, dans ledit accord, TDB « agira en tant qu’arrangeur principal mandaté dans le cadre d’un prêt syndiqué de 600 millions de dollars avec d’autres banques au profit de la société congolaise Chemaf et sa maison mère basée à Dubaï, Shalina Resources ». En janvier 2022, cette dernière avait en effet engagé Trafigura pour l’aider à mobiliser un tel financement.
Les fonds serviront à achever la construction de la mine de cuivre-cobalt de Mutoshi. Capable de livrer annuellement 48 000 tonnes de cathodes de cuivre et 16 000 tonnes d’hydroxyde de cobalt, elle devrait être la troisième plus grande mine de cobalt au monde. Chemaf utilisera également une partie du financement pour l’usine de traitement de la mine à Kolwezi, ainsi que pour agrandir la mine d’Etoile et son usine de traitement associée de Lubumbashi.
Le PDG de TDB, Michael Awori, a indiqué que cette collaboration participera au développement économique de la RDC grâce notamment à la création de nouveaux emplois, mais répond également aux besoins mondiaux en matière d’impératifs liés au changement climatique.