Processus électoral : désormais, il est possible de s’enrôler avec son smartphone


Le Directeur Technique de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a, lors du cadre CENI-Parti politique, ce mercredi 24 novembre, dévoilé quelques innovations dans le cadre du processus électoral en cours pour les échéances de 2023.

Désormais, les congolais peuvent s’enrôler moyennant le smartphone ou ordinateur. Ceci est la plus grande innovation réalisée par le bureau Kadima, au-delà de tant d’autres, notamment celles dues au kits électoraux sur l’identification des électeurs.

Comment y parvenir ?

D’après le directeur de l’informatique de la centrale électorale, la CENI dispose d’ores et déjà d’une application dénommée «CENI», téléchargeable dans toutes les plateformes.

Une fois téléchargée, l’électeur peut facilement insérer son identité, se présenter par la suite auprès d’un agent électoral, qui recevra ces informations grâce au code QR, puis imprimer finalement la carte d’électeur.

Cette innovation technologique, explique l’équipe de l’informatique de la CENI, va réduire le retard de l’enrôlement.

Le président de la centrale électorale qui s’en est félicité, indique que cette innovation technologique réduira la période de l’enrôlement à 30 jours, soit un mois.

C’est ainsi qu’il a appelé les partis politiques présents à cette activité, à s’impliquer pour un bon déroulement de cette campagne.

Samyr LUKOMBO