RDC: Justin Bitakwira et Willy Ngoma porte-parole M23, sanctionnées par l’Union Européenne


L’union européenne annonce avoir actualisé la liste des personnalités sanctionnées. Dans un communiqué daté du Jeudi 8 Décembre 2022, l’UE proroge les mesures restrictives et ajoute huit personnes supplémentaires à la liste.

« Le Conseil a décidé aujourd’hui d’ajouter huit personnes à la liste des personnes faisant l’objet de mesures restrictives en raison de la situation en République démocratique du Congo (RDC). Les mesures restrictives existantes ont été prorogées pour une durée d’un an. », peut-on lire dans le communiqué de cette organisation.

Parmi les huit personnes inscrites sur la liste figurent cinq membres de différents groupes armés (M23, ADF, Codeco, FDLR et Maï-Maï Yakutumba), ainsi qu’un membre de l’armée congolaise, un homme politique congolais (Justin Bitakwira) et un homme d’affaires belge.

Selon l’UE, ces personnalités sont responsables de commettre de graves violations des droits de l’homme et atteintes à ces droits, ainsi que d’entretenir le conflit armé en RDC.

Désormais, 17 personne au total font l’objet de mesures restrictives de l’UE, qui ont été prorogées jusqu’au 12 décembre 2023 et consistent en une interdiction de pénétrer sur le territoire de l’UE et un gel des avoirs