RDC : « Kadima pose les jalons de la fraude, il baisse le nombre d’électeurs dans certaines provinces « (Fayulu)


Le processus électoral en prévision de prochaines élections générales se poursuit en République Démocratique du Congo. Il y a deux semaines, la commission électorale nationale indépendante a publié un calendrier avec des dates précises.

S’agissant des opérations qui doivent débuter fin décembre, Martin Fayulu accuse l’équipe de la CENI de frauder. À l’en croire, l’équipe que dirige Denis Kadima baisse le nombre d’électeurs dans certaines provinces.

« M. Kadima pose les jalons de la fraude: il baisse le nombre d’électeurs dans certaines provinces. » écrit-il sur son compte Twitter.

Il prend l’exemple de Kinshasa et Kongo-Central.

« Kinshasa et Kongo Central vont enrôler seulement 34% de leurs populations alors que la moyenne en Afrique varie entre 42% et 44%. », a-t-il ajouté.

Il faut signaler que ces opérations vont débuter par les provinces de Kinshasa, Kongo-Central, Grand Bandundu et ex Équateur. Les élections présidentielles et législatives sont prévues pour le 20 Décembre 2023.