RDC: hausse de l’enveloppe salariale des agents publics, le FMI s’inquiète

Une décision du Gouvernement a été sollicitée en ce qui concerne les inquiétudes soulevées par le FMI au sujet de l’augmentation de 30 milliards de CDF de l’état liquidatif de paie des fonctionnaires et agents de l’Etat entre janvier et avril 2023 pour atteindre 714 milliards de CDF avec possibilité d’atteindre 800 milliards de CDF à fin 2023. Ce qui est en déphasage total avec les engagements pris dans le cadre du Programme soutenu par le FMI », c’est ce qui ressort dans le rapport du compte rendu du Conseil des ministres.

Telle est la révélation faite par le ministre des Finances lors du Conseil des ministres du 21 avril sous la direction du Premier Ministre Sama Lukonde.

Avec la mission du FMI qui séjourne à Kinshasa, le gouvernement fait savoir que les discussions se poursuivent notamment sur cette question de l’enveloppe salariale qui ne devrait pas dépasser un certain seuil dans la structure du budget de manière à permettre des dépenses d’investissement qui sont nécessaires pour le développement socioéconomique du pays. Ce, en vue de la conclusion de la quatrième revue du Programme Economique du Gouvernement. 

Bien plus, le gouvernement voudrait, parallèlement au programme économique en cours avec le FMI, s’accorder avec cette institution financière de Bretton Woods sur les déclencheurs du Fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité dont le montant total en faveur de notre pays pourrait atteindre 1 milliard USD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *