Moïse Katumbi interdit d’accéder au Kongo central : «il( Guy Bandu) n’a jamais refusé l’organisation des manifestations dans sa province»(. P. Kazadi)

Au cours d’une conférence de presse, ce mercredi 24 mai 2023 à Kinshasa, le ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi, a fait la lumière sur la controverse sur le refus de Moïse Katumbi d’accéder à la province du Kongo central, où il avait projeté quelques activités politiques.

Devant la presse Kinoise, le patron de la territoriale qui venait d’échanger avec le gouverneur de l’ex Bas-Congo, fait savoir qu’aucune manifestation a interdite au président de l’Ensemble, mais il lui a été donné quelques préalables pour ce faire.

À l’en croire, l’ancien gouverneur du Katanga ne l’a pas entendu de cette oreille, alors que le conseil de sécurité principal avait fait état de l’insécurité.

« Je viens d’écouter le gouverneur du Kongo-Central avec tous les services de sécurité. Il m’a laissé entendre qu’il n’a jamais refusé l’organisation des manifestations dans sa province mais qu’il avait posé quelques préalables notamment, ajourner la tenue des manifestations de deux jours, indiquer le lieu car le conseil de sécurité principal avait fait état de l’insécurité. C’est ainsi qu’il a demandé aux organisateurs d’ajourner de deux jours seulement, ils ont refusé», dit Peter Kazadi

En route, hier mardi, pour la ville de Mbanza-Ngungu, où il avait prévu un meeting, Moïse Katumbi et son escorte se sont vus barrer la route par les éléments de la police au niveau de Mitendi dans la commune de Mont-Ngafula, à la frontière entre Kinshasa et Kongo central.

Martin Fayulu, président du parti politique ECIDé et l’un des ténors de la nouvelle configuration de l’opposition, a crié sur «énième dérive dictatoriale» du pouvoir en place.

Il sied de rappeler que, quelques heures après le refus de cet acteur de l’opposition, le gouverneur de la province du Kongo central, Guy Bandu, a été interpellé d’urgence à Kinshasa, par le VPM de l’intérieur, Peter Kazadi.

Samyr LUKOMBO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *