Agression Rwandaise: Après le passage du pape et de Macron, Simon Mulamba appel les congolais à s’aligner derrière Félix Tshisekedi

Le député national, Simon Mulamba Mputu a dans une déclaration faite samedi, salué la diplomatie agissante du Président de la République, Félix Tshisekedi, qui étalé les vraies raisons de l’instabilité à l’Est de la RDC.

Après le passage du pape François et du président français, Emmanuel Macron, en RDC, cet élu pense que l’heure de l’action a sonné et les congolais sont dorénavant contraints de définir les priorités.

« Désormais, les opinions publiques et les consciences ne peuvent plus dormir tranquille et faire de ne pas savoir. L’heure est maintenant à l’action et cela nous interpelle en tant que politique, c’est le moment que les congolais doivent choisir pour définir les priorités. Le Pape l’a dit : le Congo est en danger, les Congolais que l’on précarise sont en danger », a-t-il dit.

Pour Mulamba Mputu, « la seule façon de protéger ce pays et ses habitants est celui de se ranger tous derrière la même bannière pour défendre notre noble cause ».

Il soutient néanmoins qu’en s’accaparant d’une partie des richesses et en obligeant les congolais à mobiliser leur armée pour se défendre, les ennemis de la RDC font le pari de l’émiettement étant donné qu’ils savent que  ses ressources ne sont pas illimitées.

« Cette stratégie de la distraction orchestrée par nos perfides voisins ont permis à leurs pays de prospérer sur nos minerais et faire grandir la méfiance à l’égard de nos propres dirigeants parfois malheureusement complices », a-t-il commenté.

De ce fait, il invite tous les congolais à soutenir le Président Félix Tshisekedi pour l’éradication de cette insécurité.

« Aujourd’hui, Félix TSHISEKEDI, au prix de sa sécurité, s’est affranchi de cette tutelle pesante et a besoin du soutien de toutes les forces vives congolaises pour résoudre définitivement ce problème et nous prenons le pari que le retour de la sécurité dans l’est, dont la vocation agro pastorale est connue de tous, s’accompagnera de la prospérité  pour notre pays », renchérit-il.

Cet élu trouve inacceptable que des pans entiers de l’économie congolaise souffrent de cette guerre imposée, à commencer par le tourisme en passant par l’agriculture et l’industrie minière.

Clementus Lusamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *