Embouteillages à Kinshasa : désormais, les gros engins et autres remorques circuleront de 21h à 5h du matin ( communiqué)

Après plusieurs cris d’alarme lancés matin, midi et soir par des Kinois, dénonçant les embouteillages sur les artères de Kinshasa, le gouvernement provincial a finalement décidé de sévir.

Pour palier à ce problème, «dû au non-respect de la réglementation en vigueur par des conducteurs» à la capitale, l’exécutif de la ville de Kinshasa a, dans un communiqué, limité la circulation des gros engins et autres remorques de 21 heures à 5 heures du matin, et interdit de conducteur, qui consiste à abandonner les véhicules sur la chaussée pendant des longues heures sous quelques prétextes que ce soit.

Ces mesures sont relatives aux dispositions de l’arrêté N° SC/090/CAB/GVK/GNM/HMM/2021 du 14 avril 2021, portant modification de l’arrêté N° 0094/BGV/MIN/TJSL/DMN/PLS/2014 du 19 mai 2014 portant réglementation relative à la circulation des véhicules de 20 tonnes et plus dans la ville de Kinshasa.

D’après ce document, tout contrevenant s’exposera à des amendes transactionnelles, car, à dater de ce jour, des équipes mixtes du gouvernement provincial ainsi que la Police Nationale Congolaise seront déployés pour veiller à la stricte observance de ces mesures.

S’agissant des conducteurs des sociétés brassicoles, pétrolières et toute autre entreprise oeuvrant dans le secteur de l’alimentation commis à des livraisons pendant la journée, eux vont requérir une dérogation spéciale, qui du reste sera signée conjointement par le ministre provincial en charge de l’intérieur, sécurité et justice, et celui des transports et voies de communication.

Samyr LUKOMBO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *