POLITIQUE

Sama Lukonde : “la fonction du commissaire aux comptes ne peut plus être exercée, en République démocratique du Congo, que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre”

Le premier ministre de la République démocratique du Congo a déclaré que la fonction du commissaire aux comptes ne peut plus exercer désormais dans le pays que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre”.

Jean-Michel Sama Lukonde l’a dit ,jeudi, dans son discours au cours d’une cérémonie solennelle de remise des brevets aux commissaires aux comptes tenue à l’hôtel du fleuve dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

“la fonction du commissaire aux comptes ne peut plus être exercée, en République démocratique du Congo, que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre”, a notamment déclaré le chef du gouvernement se référant à la promulgation de la loi n° 15/002 du 2 février 2015, portant création et organisation de l’ordre national des experts-comptables, telle que modifiée par la loi n° 18-017 du 9 juillet 2018.

Au cours de cette cérémonie, le premier ministre a remis des brevets aux Commissaires aux comptes ayant participé au séminaire de formation et de renforcement des capacités organisé conjointement en décembre 2023 par la Primature et l’Inspection générale des Finances après leur nomination en octobre 2023.

Selon Sama Lukonde, les commissaires aux comptes qui ont principalement comme tâche, la surveillance, le contrôle des opérations financières des établissements publics ont un rôle indéniable dans la bonne gouvernance et dans la redynamisation du modèle d’évaluation de la performance aussi bien des établissements publics et des entreprises du portefeuille.

C’est pourquoi, il était devenu nécessaire, voire impérieux de réhabiliter cet organe de contrôle et de combler les vides qui régnaient, dans la majeure partie des établissements publics”, a souligné le chef du gouvernement.

Il a terminé son discours remerciant l’Inspection générale des Finances et le Conseil national de l’ordre des experts-comptables pour leur collaboration dans l’organisation dudit séminaire.

Michée Efoya

Journaliste Congolais. Je vous résume l’essentiel de l’information à travers une écriture journalistique succincte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *